Clients
  collaboration
  Valeur Strat?gique de
La recherche de Kusin

  Gestion strat?gique
de Collections

  Le Code de classification
de Kusin

  Recherche et Sondage
  Recherche Appliquee
  Sondage

  Macro?conomie :
pr?sentation des
statistiques.

  Fait micro?conomiques:
  D'autres facteurs
de risques

  Blockage Discount
et plus value de capital

 
Commentaires
de presse

  Antiques Trade
Gazette

    Novembre, 2001
  The Financial Times
    ao?t, 2001
  Antiques Trade
Gazette

    Janvier, 2001
  The Art Newspaper
    Decembre, 2000


D'autres facteurs de risques

Les groupes et ?coles d'artistes, l'agenda de ventes potentielles dans des cycles bien d?finis de march?, le tout sont des facteurs ? consid?rer pour quantifier le niveau de risques de succ?s ou d'?chec de certaines ventes.

La quantification des ventes, des rachats, des prix sp?cifiques, y compris les estimations avant les ventes et les prix finaux, les prix de r?serve( le prix minimum sur lequel le vendeur et le ma?tre priseur se mettent d'accord) qui, typiquement est diff?rent parmi les commissaires-priseurs et d'autres jalons qui dans l'ensemble jouent un r?le important dans les computations de prix.

Le profile financier, particulier ? chaque client, ainsi que d'autres indices ?conomiques, financiers et de statistiques qui pourraient ?tre importants dans des circonstances bien pr?cises, sont examin?s. L'ensemble de ces facteurs, serviront ? d?finir le risque financier particulier ? chaque client ainsi que pour chaque objet d'art, cat?gorie d'objets ou collection.

Blockage Discount et plus value de capital

Dans ces 2 cat?gories, il est prudent de se servir d'un syst?me pour une compl?te ?valuation des risques financiers.

Le terme technique de "Blockage discount" d?note l'effet quantifiable sur un march? particulier- par exemple, le march? pour un seul artiste ou une ?cole de peinture bien d?finie quand il y aurait sur le march? un grand nombre d'?uvres ? vendre ;ce qui peut se passer lors de la mort d'un artiste et quand la succession doit se faire.

Les commissaires priseurs au Royaume Uni et aux U.S ne se servent pas de donn?es suffisantes et dans certains cas emploient des donn?es qui ne sont pas pertinentes pour calculer les blockages discount. Cette situation se r?p?te lors du calcul d'?valuation de plus value et perte de capitaux pour les taxes de succession .

Dans les 2 cas, le Inland Revenue au Royaume Uni, et le Internal Revenue Service aux U.S. ont suffisamment de ressources pour r?soudre ses questions.

Les erreurs qui en r?sultent peuvent ?tre importantes.

 pour le calcul de blockage discount, le montant typique semble rester dans la fourchette de 30% ? 35%, quand on se sert de donn?es incompl?tes ou de m?thode qui ne sont pas rigoureuses. Pourtant , en employant des techniques conformes aux standards ?conomiques et financiers des autres secteurs du commerce cette fourchette est entre 15% et 95%. Dans ses circonstances bien d?finies, un "premium" peut s'av?rer ?tre ? la fois juste et raisonnable, plut?t qu'un discount.

 Pour ce qui est de la computation de plus value, l'?valuation incorrecte des taxes est un r?sultat direct du manque de data appropri?. A cause de la difficult? de r?unir des donn?es exactes sur la vente des arts d?coratifs, dont le montant annuel est le double du montant des beaux-arts, cette branche est tout particuli?rement vuln?rable ? l'impr?cision.

page     1    2

 

 
AccueilKusin & CompagnieRechercheAnalyses de risques financiersPublications
Commentaires de pressecontactez-nous